Les Solos de M. Moulin

C’est l’histoire d’un homme en colère… C’est l’histoire d’un jeune garçon qui ne s’aime pas et se jette dans l’alpinisme comme on se jette dans la gueule du loup. Il mène un combat féroce avec les plus austères faces nord de l’Oisans qu’il veut affronter seul, en hiver. (Editions Guérin)

Dans ce livre Christophe Moulin nous raconte ses 8 années de solos, généralement en hivernale, et en face Nord. Ca commence par la 1ère hivernale de la Couzy Desmaison à la face NW de l’Olan. Et puis tout s’enchaine: solo hivernal du Pilier Desmaison au Pic de Bure, 1ère solitaire de “Ballade au clair de Lune” (6c/A4) en Face sud du Fou, enchaînement en solitaire et hivernale en 9 jours de la Directe en face Nord de la Meije et de la Devies-Gervasutti en face Nord de l’Ailefroide, et d’autres encore …

Solos, Christophe Moulin (Ed Guérin)

Et puis cette frénésie de solos s’achève, avec l’enchainement en solitaire en 8 jours du Rateau face Nord (ouverture), de la Meije face Nord (voie du Z) et du Gaspard face nord (ouverture).

Mais au delà de ces performances, l’intérêt du bouquin est d’essayer de comprendre comment on peut avoir envie d’aller se mettre dans les situations les plus merdiques possibles, seul, et en hiver. On peut bien sûr se dire qu’il est complètement barge, et c’est pas tout à fait faux, mais c’est un peu plus complexe que ça, puisque le but est toujours de revenir en vie. Au final un livre intéressant sur les motivations des amateurs de solos extrêmes.

Commentaires