Aiguille de Talèfre: Couloir NW

Le we dernier direction Chamonix et le cirque de Talèfre. Ca fait longtemps que je ne suis pas allé dans ce massif que je connais mal, un peu rebuté par mon souvenir de Chamonix l’été, auquel je préfère l’Oisans sauvage ! Mais là, avec un bon guide (merci Alex ;) ) et un grand we de beau temps annoncé, les conditions sont réunies pour se faire plaisir.

Les photos

Grandes Jorasses

Entre la dernière benne pour le Montenvers, la descente des échelles pour atteindre le mer de glace, et la remontée des échelles des Egralets (pfiou quelles sont raides !!), c’est à 22h qu’on arrive au refuge d’hiver du Couvercle ! Seulement 3 italiens au refuge, heureusement car celui-ci n’est pas bien grand.

Lever à 3h30, la nuit est courte ! Direction le couloir N de l’Aiguille de Talèfre, une belle pente de 400m à un bon 50° de moyenne. La neige est dure avec parfois une croute de glace, l’ambiance est là, la pente fuit sous nos pied. L’appareil photo est dans le sac, il y restera, il vaut mieux rester concentré ! Dans le haut ca se redresse, on sort la corde pour tirer une longueur de 60m en glace recouverte de neige. Et nous voila au col ! Il fait beau, la vue est superbe: la Verte, les Droites, les Courtes …

Aiguille de Talèfre

Plutôt que de continuer par l’arête, la fatigue (enfin surtout moi … ) nous fait opter pour la descente directe, versant S. Le début est raide et la neige fraîche sur fond dur est piègeuse, ce qui vaudra une belle glissage à Alex ! Ensuite on brasse, même avec les raquettes, il y a plus de neige coté sud que nord, bilan 3h pour descendre au refuge de Leschaux ! Super accueil de la nouvelle et charmante gardienne, avec une bonne grenadine. Et superbe vue sur l’immense face des Grandes Jorasses, ca donne des idées … mais c’est bien impressionnant !

Commentaires